Louis Vanhaverbeke

Mikado Remix

je 8 — di 11.10 / je-ve 20h, sa 19h, di 18h / Salle des Eaux-Vives

En bricolant solo, Louis Vanhaverbeke déplace les frontières, perce des fenêtres, construit et déconstruit des murs, des cellules, des théâtres dans le théâtre. Il construit et déconstruit des chansons, où il est question de boîtes. Encore. Et aussi d’échappées belles.

Création 2018

Bricoleur-beatboxeur, Louis Vanhaverbeke peuple son monde d’objets banals, boîtes en plastique et barrières de chantier Heras. Il est de ces artistes qui jouent allégrement à saute-mouton avec les différentes disciplines artistiques. Armé d’une loop-station et d’une armoire à fusible, il empile dans Mikado Remix boucles sonores et chorégraphies pour objets, préférant l’exploration complexe du monde et la mise en déséquilibre plutôt que la résolution binaire. Pas de grand discours ni d’art avec un grand A dans ce solo arrangé, mais une chorégraphie poétique et chaotique signée par un jeune artiste humble, qui bricole avec la concentration d’un maçon et la poésie d’un danseur.
campo.nu/louis-vanhaverbeke

Diplômé en médias mixtes de Sint-Lucas à Gand et de la SNDO – School for New Dance Development à Amsterdam, Louis Vanhaverbeke développe sa pratique autour de plusieurs médiums : musique, beatboxing, poésie, esthétique Do It Yourself, installation, danse et performance. En 2010, il amorce une collaboration avec le centre d’arts CAMPO, qui le mène à la création de Kokokito (2015), pour lequel il reçoit le prix Circuit X for Young Talent au Theater aan Zee à Ostende, suivi de Multiverse (2016) et Mikado Remix (2018). Les objets du quotidien occupent une place essentielle dans les créations de ce bricoleur chevronné. Plastique, métal, instruments de musique, appareils technologiques, autant de matériaux qui lui permettent de créer ses performances

plein : 25.-
réduit : 20.-
mini : 15.-
carte 20ans/20frs : 10.-

conception et interprétation Louis Vanhaverbeke — dramaturgie Dries Douibi — vidéo Freek Willems — lumière & son Bart Huybrechts — technique Philippe Digneffe & Simon Van den Abeele — remerciements Oneka von Schrader, Sophia Rodriguez, Benjamin Vandewalle, Yorick Van Ingelgem, Jakob Ampe, Family Volksroom, Wim Loobuyck & Claudine Grinwis

production CAMPO — coproductions Kunstenfestivaldesarts, Beursschouwburg & le phénix – scène nationale Valenciennes, pôle européen de création — résidences Malpertuis (Tielt), PACT Zollverein (Essen), Grand Theatre (Groningen), De Grote Post (Ostend), Arc – artist residency (Romainmôtier), Pianofabriek (Brussels)

Louis Vanhaverbeke’s solo DIY work shifts borders, opens windows, builds and unbuilds wall, cells and theatres inside the theatre. He constructs and deconstructs songs about boxes. And then some more. And sings of great escapes.