Samuel Pajand & Victor Roy

Cycle

ma 1 — sa 5.06 / ma-ve 20h, sa 19h

Un musicien et un scénographe chorégraphient les rotations d’un vinyle, la frappe d’une peau de tambour ou les vibrations d’une corde de guitare, tout en automatisant en retour des corps dansants. Ils sont à la recherche du vivant.

Création 2021 coproduite par l’ADC

Le scénographe Victor Roy et le musicien Samuel Pajand ont l’habitude de collaborer sur des projets de danse. Après avoir travaillé régulièrement aux côtés de Marco Berrettini, Cindy Van Acker ou encore Marie-Caroline Hominal et signé deux projets hors-plateau – au Festival de la Cité et au Festival de la Bâtie – le désir leur est venu de prendre en charge la création d’un projet résolument chorégraphique. Ils y amènent leurs sensibilités, leur compréhension du geste chorégraphique nourri d’une immersion de longue date dans le milieu. Ils décrivent leur approche de la chorégraphie comme l’inscription « dans l’espace et le temps d’une partition de mouvements, en ouvrant le plus largement possible ce que nous pouvons considérer comme mouvement. »
En partant du cycle – la répétition d’une suite d’éléments dans un ordre identique– ils imaginent un dispositif qui chorégraphie les mouvements des danseuse·eur·s en symétrie de la rotation d’un vinyle, la vibration d’une corde de guitare, la percussion d’une peau de tambour.
https://tutuproduction.ch

Samuel Pajand
Diplômé de l’Université de Brest en audiovisuel, il s’oriente très vite vers le travail sonore dans le spectacle vivant. Il travaille entre autres avec Gildas Milin, Joris Lacoste, Judith Depaule, Vincent Macaigne, Claudia Triozzi, Marta Izquierdo et Annabelle Pulcini. Il participe de puis 2006 à la plupart des projet de la compagnie *Melk prod./Marco Berrettini. Il collabore régulièrement Cindy Van Acker et Marie-Caroline Hominal, ainsi qu’avec la compagnie de théâtre 2B company. Il forme avec Fred Costa un duo de musique Complexité faible, tente avec Marco Berrettini un duo de musique Summer Music et avec Marie-Caroline Hominal un duo de musique SilverGold. Il fonde le projet rock Lovesong(s) avec Heleen Treichler et Stéphane Vecchione.

 

Victor Roy
Après apprentissage d’ébéniste ,il commence à travailler comme technicien de théâtre au sein de différentes structures genevoises. Ses activités se répartissent entre les régies plateau et la construction de décors à l’atelier de la Comédie de Genève. En 2004, il est assistant scénographe sur la création de Steak House de Gilles Jobin et régisseur général sur la tournée de Sous l’œil d’Oedipe de Joël Jouanneau. En 2009, il commence à collaborer avec la Cie Greffe de Cindy Van Acker pour laquelle il effectue les conceptions et réalisations scénographiques. Son travail prend progressivement une direction plus artistique avec des mandats d’éclairagiste et de scénographe. Il a collaboré avec les chorégraphes et metteurs en scène La Ribot, Marco Berrettini, Maya Bösch, Yuval Rosman ou Marie-Caroline Hominal. En 2018, il est lauréat d’une bourse culturel Leenaards. En 2017, Samuel et Victor fondent ensemble l’association Trans, dans le but de créer des installations, des spectacles et des performances pluridisciplinaires.

plein : 25.-
réduit : 20.-
mini : 15.-
carte 20ans/20frs : 10.-

conception Samuel Pajand & Victor Roy — collaboration à l’écriture des mouvements Cosima Grand — interprétation Cosima Grand, Oscar Sanchez, Daniela Zaghini (distribution en cours) — production TRANS — production déléguée Lise Leclerc – Tutu Production — coproduction ADC Genève (en cours) — soutien (en cours)

 

A musician and a set designer choreography the rotations of a vinyl record, the percussions of a drum skin or the vibrations of a guitar string, while automatizing dancing bodies. In search of life itself.