Ioannis Mandafounis & Manon Parent

Scarbo

me 29 sept — di 3 oct / me-ve 20h, sa 19h, di 18h / création

Ioannis Mandafounis a déjà plusieurs fois invité Manon Parent dans ses textures d’improvisations. Scarbo dévoile les états les plus intérieurs, personnels et sensibles, de la danseuse. Des séquences quasi cinématographiques sur du Ravel et du Debussy. Le partage complice d’une intimité.

Création 2021 coproduite par le Pavillon ADC

Au cours des dix dernières années, Ioannis Mandafounis a développé une très patiente méthodologie de création chorégraphique par improvisation. Ce travail multidimensionnel est ancré dans une attention fine au mouvement et à ses motivations, souvent inspiré par des approches d’arts martiaux.

Scarbo se construit en collaboration étroite avec la danseuse et musicienne Manon Parent, comme Sing the Positions il y a trois ans : cette interprète a également dansé plusieurs autres pièces du chorégraphe, et elle se glisse dans la méthodologie Mandafounis comme nulle autre. Aujourd’hui, le chorégraphe s’intéresse au partage de l’intimité de son interprète avec le public. Comment déposer dans le mouvement toutes les émotions, tous les états d’une personne, de manière fluide, immédiate, sans filtre ni jugement ? Quelle liberté trouver si on décide de laisser voir entièrement ce que vit une personne sur scène. Ce solo vient questionner la narration en danse contemporaine, ses formes, son effectivité. Accompagné par du Ravel et du Debussy, construit de manière cinématographique, la pièce déroule une continuité souple, qui semble complètement naturelle et qui emmène les spectateur·rices dans ce qui pourrait être un film d’art et d’essai live.

Né à Athènes en 1981, grandi à Genève, Ioannis Mandafounis étudie la danse au Conservatoire de Paris. Avant de devenir chorégraphe indépendant, il fait partie du Ballet de l’opéra de Göteborg, du Nederlands Dans Theater II et de la Forsythe Company.

Dès 2007, il crée avec le chorégraphe Fabrice Mazliah de nombreuses pièces et installations largement invitées en Europe et en Asie. Il collabore régulièrement avec des artistes de différentes disciplines et enseigne l’improvisation. En 2015, l’Office Fédéral suisse de la Culture lui décerne le prix de danseur exceptionnel. En 2019, il crée l’un des trois volets du programme Minimal/Maximal pour les danseur.euse.s du Grand Théâtre de Genève.

concept et chorégraphie
Ioannis Mandafounis
interprète Manon Parent
lumières David Kretonic
production management Mélanie Fréguin
assistante de production  Anne-Charlotte Hubert
production Cie Ioannis Mandafounis
coproduction Pavillon ADC, Théâtre Le Colombier (FR)
soutiens Ville de Genève, République et Canton de Genève, Pro Helvetia-Fondation suisse pour la culture, Loterie romande, Fondation Stanley Thomas Johnson

Ioannis Mandafounis regularly invites Manon Parent to explore the textures of his improvisations. Scarbo, reveals the innermost, most intimate and sensitive states of the dancer. A series of near-cinematographic sequences on a score by Ravel and Debussy. The intimate sharing of a close bond.