Maud Blandel feat. Maya Masse & L'Ensemble Contrechamps

Diverti Menti

me 6 — di 10 oct / me–ve 20h, sa 19h, di 18h

Toujours aimantée par les partitions musicales, Maud Blandel invite la danseuse Maya Masse et trois solistes de l’Ensemble Contrechamps à porter les Divertimenti de Mozart. Une composition sur la translation, le renversement. Qui se joue des vitesses.

Création 2020 coproduite par le Pavillon ADC et l’Ensemble Contrechamps

—  espace détente — espace aménagé pour votre bien-être culturel

— ve 8 oct à l’issue de la représentation : discussion public-artistes

— sa 9 oct : spectacle avec audiodescription pour les personnes malvoyantes

Pour sa troisième pièce intitulée Diverti Menti, Maud Blandel invite la danseuse Maya Masse à entrer dans des partitions légères de Mozart. De cette recherche naît une réorchestration du Divertimento K.136 pour un quatuor totalement inédit : trois solistes de l’Ensemble Contrechamps de Genève (piano à queue, tuba, guitare électrique) et la danseuse. Que révèle une transposition aussi libre du divertissement ? Qu’est-ce qui se dévoile de cette musique plutôt futile, puisqu’elle servait à accompagner, au XVIIIème siècle, des dîners et des événements sociaux ?

En faisant apparaître ce qu’une telle pièce contient de force et d’expressivité, Diverti Menti œuvre à la création d’une polyphonie : un corps formé de quatre émetteurs distincts mais totalement dans l’écoute, qui ne racontent rien, mais font pleinement exploser une partition ancienne. En se jouant des vitesses, en déjouant le temps.

Maud Blandel est une artiste franco-suisse formée en danse contemporaine à Toulouse, en mise en scène à la Manufacture de Lausanne, et en work.master à la HEAD. Elle collabore avec le metteur en scène Karim Bel Kacem de 2013 à 2017 avant d’amorcer sa propre démarche chorégraphique aux frontières de l’art, de l’anthropologie, et des cultural studies. Maud Blandel est artiste associée à l’Arsenic – centre d’art scénique contemporain de Lausanne depuis septembre 2018.

concept et chorégraphie Maud Blandel
chorégraphie et interprétation Maya Masse
musique W.A. Mozart, A. Françoise, S. Aeschimann
avec Maya Masse (danseuse), Simon Aeschimann (guitare), Serge Bonvalot (tuba), Antoine Françoise (piano)
en collaboration avec l’Ensemble Contrechamps de Genève
création lumière Daniel Demont
assistanat et régie lumière Edouard Hügli
analyse musicale Alain Franco
regard extérieur Romane Peytavin
production I L K A
production et diffusion internationale Parallèle – Pôle de production international pour les pratiques artistiques émergentes
coproduction Arsenic – centre d’art scénique contemporain Lausanne ; Pavillon ADC Genève ; Contrechamps, ensemble genevois contemporain et de création
accueil en résidence La place de la danse — Centre chorégraphique national Toulouse – Occitanie ; Arsenic – centre d’art scénique contemporain Lausanne ; Maison des arts du Grütli – Studio de danse de l’ADC ; Centro Cultural do Cartaxo, organisé dans le cadre de Materiais Diversos dans le cadre de MTT ; Kanuti Guild Hall dans le cadre de MTT ; Centre National de la Danse, dans le cadre de la fo mation édition spéciale #3
soutien La ville de Lausanne ; Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture ; Loterie Romande ; Fondation Nestlé pour l’art
La pièce s’est développée dans le cadre du projet européen « More Than This ».
avec le soutien du Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA)

La compagnie I L KA bénéficie d’un contrat de confiance avec la Ville de Lausanne — 2021-2024.

Invariably drawn to musical scores, Maud Blandel invites dancer Maya Masse and three soloists from the Ensemble Contrechamps to interpret Mozart’s Divertimenti. A composition based on transpositions and inversions, defying speed.