Marches exploratoires

ve 24 sept à 18h30 / sa 25 sept & di 26 sept à 17h / dans le quartier du Pavillon

Evénement hors abonnement

Le Pavillon de la danse a ouvert ses portes au public au printemps. Un espace, un quartier, un contexte urbanistique à découvrir autour de la Place Sturm. Pour prendre la mesure de cette nouvelle géographie, l’ADC a contacté Chantier Ouvert – une association genevoise qui sensibilise à l’architecture. Ils proposent 3 marches exploratoires aux alentours du Pavillon.

Chacune des 3 marches est une expérience immersive, sensible, orale ou sonore.

ve 24 sept à 18h30
Au cœur de la ville, marche guidée par Olga Kokcharova

sa 25 sept à 17h
Le ventre de la terre
, marche guidée par Aurélien Reymond

di 26 sept à 17h
Des voix dans la tête, marche guidée par le collectif Les Dénominateurs communs

 

AU CŒUR DE LA VILLE
La marche d’Olga est une marche perceptive. Elle invite à considérer l’espace urbain comme un organisme vivant, sensoriel, vibratoire, pour accéder au pouls de la ville en direct. Une rencontre d’un corps à la fois présence et mémoire. Plongée dans une réalité amplifiée, la marche suit le rythme des sons, au gré des rencontres et des occasions qui se présentent dans l’espace public.

Née en Sibérie, Olga Kokcharova est une artiste sonore, musicienne et architecte paysagiste. Elle s’intéresse à tout ce qui est audible, indépendamment du médium. Elle travaille avec des synthétiseurs modulaires analogiques, des instruments préparés et des enregistrements de terrain. Elle privilégie une prise de son minutieuse tout en expérimentant des circonstances où le matériel d’enregistrement est mis à l’épreuve. Son travail est présenté en Europe, en Argentine, en Australie et aux Etats-Unis et a été récompensé par de nombreux prix.

 

LE VENTRE DE LA TERRE
La marche d’Aurélien s’immerge dans la couche caverneuse du quartier. Comme une invitation à la rencontre d’un corps invisible, cette traversée propose de tendre l’oreille en dedans. Evocations poétiques et littéraires, mythes populaires, ce corps caverneux devient subrepticement un monde à portée de main.

Diplômé de la HEAD, Aurélien Reymond questionne dans ses projets notre rapport à l’histoire des lieux, aux mythes, et à l’histoire de la discipline architecturale elle-même. Il confronte souvent des notions comme la fonction et l’ornement, le domestique et le public, l’artifice et la nature. Il a co-fondé en 2014 le collectif d’artistes et d’architectes GALTA et étudie actuellement l’histoire de l’art et de l’architecture à Genève.

 

DES VOIX DANS LA TÊTE
Des voix dans la tête renvoie aux corps habités, aux voix des êtres qui vivent ce quartier, quotidiennement ou pas, témoins de ce que ce lieu est ou a été à un moment donné. Pas à pas surgissent les fantômes du passé, les chants d’oiseaux, les souvenirs de fêtes, la mémoire des saisons, les confidences intimes…Des moments de vie, à l’échelle du vivant.

Collectif basé à Genève, les Dénominateurs Communs engagent des démarches expérimentales qui placent l’imaginaire collectif, le génie du lieu et l’expérience sensible de l’espace au centre de leur projet artistique. ils imaginent et élaborent des fictions poétiques inspirées par le réel. Le vivant est leur matière, l’art vivant leur mode d’expression. Actuellement, il mènent un projet de recherche-action à la Manufacture HES à Lausanne dans lequel ils explorent les dramaturgies du paysage hors les murs et in situ. Intervenants : Maria Da Silva metteure en scène et Nicolas Dutour architecte paysagiste HES.

 

infos pratiques
rdv devant le Pavillon ADC sur la place Sturm
10 CHF/marche
durée 60’
inscription cecile.simonet@adc-geneve.ch

 

 

 

Au coeur de la ville © Olga Kokcharova
Marches exploratoires 4