Mélissa Guex

Rapunzel

ve 11 & sa 12 nov à 19h / soli
durée 45' RESERVER OU ACHETER

Pour démonter le cliché de la belle captive en attente de son prince, Mélissa Guex installe Rapunzel dans les bas-fonds de sa tour. Pour un one woman show trash punk.

Création 2022 / Printemps de Sévelin
Programmée dans le cadre d’Emergentia – temps fort pour la création chorégraphique émergente réalisé par L’Abri, le TU et le Pavillon ADC – qui a lieu du 1er au 12 novembre.

À FAIRE ENSEMBLE
— sa 12 nov, 11h-13h : atelier corporel animé par Caroline de Cornière

Voilà une narration archétypale qui colore encore l’éducation et les imaginaires : une princesse qui attend un prince pour commencer à vivre. Mélissa Guex et son équipe font tremper le conte de fées des frères Grimm dans un bain décapant.  Pour démonter le cliché de la belle captive aux cheveux d’or tout en haut d’un donjon, en attente du sauveur viril, Rapunzel installe une princesse contrefaite et vibrante dans les bas-fonds du château. La pièce subvertit la dimension iconique de la princesse : devenue pâte à modeler, elle se montre au public comme une créature usée par la solitude et l’attente. Bien loin des supposées vertus de la féminité :  beauté, douceur, passivité. La performance est saisissante, grotesque, ultramaîtrisée. La danseuse ne cesse de se transformer. Et ce one woman show trash punk vient taper tout droit dans l’imaginaire collectif, pour changer le récit : No need to be saved !

Après un Bachelor en danse à la Manufacture de Lausanne, Mélissa Guex a notamment travaillé avec Eugénie Rebetez, Géraldine Chollet, David Zambrano et Anna-Marija Adomaityte. La danseuse et chorégraphe est artiste associée du Théâtre Sévelin à Lausanne : elle y a récemment présenté son solo, Sous-sol, suivi de Rapunzel, sa dernière création.

L’artiste jongle entre le monde de la nuit et du théâtre, où elle expérimente de nombreuses formes performatives. Avec la Compagnie SUMO, Mélissa Guex développe depuis 2019 un travail grinçant basé sur des esthétiques élaborées, non dénuées de noirceur.

concept et chorégraphie Mélissa Guex, en collaboration avec l’équipe artistique
interprète Mélissa Guex
création sonore Charlotte Vuissoz
création lumière Justine Bouillet
scénographie et costume Lucie Meyer
administration, production et diffusion Milena Pellegrini
accompagnement dramaturgique Selina Beghetto
production Compagnie SUMO
coproduction Théâtre Sévelin 36
soutiens et partenaires Ville de Lausanne, Canton de Vaud, SSA Bourse pour chorégraphe émergent·e, Loterie Romande, PREMIO – Prix d’encouragement pour les arts de la scène, Pro Helvetia, Ernst Göhner Stiftung, Pourcent-culturel Migros, Fondation Suisse des interprètes, Fondation Nestlé pour l’Art.

Un projet accompagné par Danse & Dramaturgie (D&D CH), une initiative du Théâtre Sévelin 36 Lausanne, en partenariat avec Dampfzentrale Bern, ROXY Birsfelden, Südpol Luzern, Tanzhaus Zürich, TU–Théâtre de l’Usine Genève; financé par Pro Helvetia et la SSA Société Suisse des Auteurs.

Aiming to dismantle the cliché of the beautiful captive waiting for her prince, Mélissa Guex and Compagnie SUMO set Rapunzel in the underbelly of her tower. A trashy punk one-woman show.

© Julie Folly