Ruth Childs

Blast!

sa 27 — me 31 août / soli
sa-lu-ma 21h, di 20h30, me 19h
durée 55' RESERVER OU ACHETER

Dans ce nouveau solo, Ruth Childs dialogue avec des corps envahis par la violence. Blast!, où quelque chose de terrible peut soudain jaillir du corps, où la musique et l’espace peuvent dérouter l’explosivité des douleurs.

Création 2022
Coproduction Pavillon ADC et La Bâtie-Festival de Genève

Sortir de soi. Être hors de soi. Sortir de soi pour se regarder être hors de soi. Dans une exploration quasi-anatomique, Ruth Childs fait exploser les émotions pour en dégager les impressions sur les visages, les contorsions des gestes, les déformations des muscles. Exit les colère, violence, peur ou douleur, Blast! expose le corps insensé, qui nous répulse et fascine à la fois. Elle collecte des mots en décortiquant des histoires terribles, les met en voix sur les compositions rythmiques de Stéphane Vecchione qui font danser sa silhouette noire. Une épure. Un dessin de Michaux. Fantasia avait déconstruit les mouvements de son corps, plongeant dans les couches intimes des souvenirs physiques et émotionnels déclenchés par la musique classique. Dans ce deuxième solo, Ruth Childs offre une radiographie abstraite des émotions violentes, en chorégraphiant avec une sidérante précision le grotesque, le burlesque et le dérisoire.

Danseuse et performeuse anglo-américaine, Ruth Childs s’est installée à Genève en 2003. En 2014, elle fonde l’association SCARLETT’S pour développer son travail personnel (danse, performance, film et musique) ainsi que le projet de musique SCARLETT’S FALL avec Stéphane Vecchione. Depuis 2015, elle travaille à la re-création des premières pièces de sa tante, la chorégraphe américaine Lucinda Childs. Elle a collaboré avec plusieurs chorégraphes et metteur·euses en scène de renom international dont Foofwa d’Imobilité, La Ribot, Gilles Jobin, Massimo Furlan, Marco Berrettini et Yasmine Hugonnet. Ses créations récentes sont The Goldfish and the Inner Tube (2018) et fantasia (2019). Ruth Childs est actuellement artiste associée à l’Arsenic – centre d’art scénique contemporain de Lausanne.

chorégraphie/performance Ruth Childs
direction technique et création lumière Joana Oliveira
recherche/création Sonore Stéphane Vecchione
collaboration artistique Bryan Campbell
œil extérieur Cécile Bouffard
costumes Coco Petitpierre
coaching Michèle Gurtner

production, administration, diffusion
Tutu production – Lise Leclerc et Cécilia Lubrano
coproduction Pavillon  ADC – Genève (CH) ; La Bâtie-Festival de Genève ; Arsenic- Centre d’art scénique contemporain Lausanne ; Atelier de Paris/CDCN, CCN de Tours / Thomas Lebrun (dans le cadre de l’accueil studio) ; Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, direction Yuval PICK; A-CDCN (Les Hivernales – CDCN d’Avignon, La Manufacture – CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux · La Rochelle, L’échangeur – CDCN Hauts-de-France,  Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté, Chorège CDCN, Le Pacifique – CDCN Grenoble – Auvergne – Rhône-Alpes, Touka Danses – CDCN Guyane, Atelier de Paris / CDCN, Le Gymnase CDCN Roubaix – Hauts-de-France, POLE-SUD CDCN / Strasbourg, La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne)
résidences Lo Studio – performing arts centre – Arbedo- Castione/Bellinzona – Suisse
avec le soutien de Pro Helvetia fondation Suisse pour la culture, fondation Stanley Thomas Johson
remerciements Théâtre Sévelin 36 Lausanne

In this new solo, Ruth Childs dialogues with bodies overcome by violence. Blast!, where something terrible can suddenly burst out of the body, where music and space can throw the explosion of pain off-course.

© Gregory Batardon