Hommage à Raimund Hoghe

An Evening with Raimund

di 4 — ma 6 sept
di 20h30, lu 19h, ma 21h
durée 85' RESERVER OU ACHETER

Fragments de pièces chorégraphiques de Raimund Hoghe (2002-2019), recomposés par Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte

Conçue par ses fidèles interprètes sous l’impulsion d’Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte, voici une soirée de rituels minutieux, de moments minuscules, de beautés suspendues. Un hommage à Raimund Hoghe décédé en 2021, poète-chorégraphe souvent invité à Genève.

Création 2021 / Festival d’Automne (F)
Accueil Pavillon ADC et La Bâtie-Festival de Genève

Depuis la présentation de Meinwärts, sa toute première pièce, au Théâtre du Grütli à la fin des années 90, Raimund Hoghe est souvent venu à Genève. À l’ADC et au Festival de La Bâtie. Il y a amené son amour du cérémonial minimaliste, sa dévotion aux chanteuses, sa complicité avec des interprètes ultrasensibles. Les voici réuni·es pour un hommage au chorégraphe décédé en 2021.

« Dans une performance éphémère, des fragments dansés choisis dans son répertoire vont raviver cette onde d’humanité et de poésie que Raimund Hoghe a su poser délicatement en chacun de nous, danseurs et spectateurs » résume Luca Giacomo Schulte, maître d’œuvre de cet exercice de mémoire, en complicité avec Emmanuel Eggermont. An Evening with Raimund est placée sous le signe d’un de ses spectacles, Si je meurs, laissez le balcon ouvert : moments minuscules, beauté suspendue et rituels transformateurs qui ravivent la façon d’être au monde si singulière de l’artiste allemand disparu.

« Raimund Hoghe invente une géographie du corps. Raimund Hoghe a avalé un morceau du malheur du monde. Il pourrait le recracher violemment. Il choisit à l’inverse de canaliser sa douleur en un cérémonial de nuit, troué par le faisceau d’une torche électrique maniée avec tant d’intelligence que la scène devient le lieu d’un sabbat de feux follets. La réincarnation de tous les morts. »

Dominique Frétard, Le Monde

 

Res musica, 2 nov. 2021 : C’est ce que l’on appelle un tombeau, hommage posthume, admiratif et amical à un grand petit monsieur de la danse, amoureux des fleurs, des « légendes » et du spectacle vivant – très vivant !

Delphine Goater

 

 

Raimund Hoghe
Pendant longtemps, Raimund Hoghe a écrit avec des mots. Il était notamment dramaturge de Pina Bausch. Et puis il a commencé à écrire avec des corps. Le sien et celui des autres. C’était en 1994, avec un premier solo Meinwärts, pièce dans laquelle le public a découvert un corps autre, malformé, bien loin des standards du beau en danse. Ce solo est devenu trilogie sur l’histoire du XXème siècle, avec Chambre séparée puis Another Dream. Raimund Hoghe a aussi composé des pièces de groupe qui ont tourné dans le monde entier : Bolero Variations, Sacre – The Rite, Lettere Amorose d’après Monteverdi ou encore Swan Lake, 4 Acts. Il était né en 1949 à Wuppertal en Allemagne ; il est mort en 2021 à Düsseldorf.

Emmanuel Eggermont & Luca Giacomo Schulte
Installé aujourd’hui à Lille avec sa compagnie Anthracite, Emmanuel Eggermont a collaboré  plus de dix ans avec Raimund Hoghe (Boléro Variations, Si je meurs laissez le balcon ouvert et L’Après- midi…) : il en a tiré une attention pour l’essence, pour l’essentiel.

Luca Giacomo Schulte faisait partie des collaborateurs artistiques de Raimund Hoghe depuis 1992.  En tant que chorégraphe, il vise à découvrir le dénominateur commun entre la danse et les arts visuels et cherche la signification originale de ces deux domaines artistiques.

Pour aller plus loin, Throwing the body into the fight , un livre dédié à  Raimund Hoghe.

collaboration artistique Luca Giacomo Schulte
coordination scénique Emmanuel Eggermont et Luca Giacomo Schulte
interprétation  Ornella Balestra, Marion Ballester, Astrid Bas, Ji Hye Chung, Adrien Dantou, Lorenzo De Brabandere, Emmanuel Eggermont, Kerstin Pohle, Luca Giacomo Schulte, Takashi Ueno
lumière Johannes Bernhard Sundrup, Amaury Seval
son Silas Bieri, Ansgar Kluge
administrateur de production Mathieu Hillereau – Les Indépendences

avec des musiques de Peter Allen, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Charlie Chaplin, Cesare Andrea Bixio, Pablo Casals, Alain Goraguer, Lee Hazlewood, Arvo Pärt, Henry Purcell, Maurice Ravel, Piotr Ilitch Tchaïkovski, Luigi Tenco ; interprétées entre autres par : Joséphine Baker, Leonard Bernstein, Dalida, Judy Garland, Michael Jackson, Milly, Liza Minelli, New York Philharmonic Orchestra, Serge Reggiani, Dusty Springfield.

production  Hoghe + Schulte GbR
Hoghe + Schulte GbR, est soutenue par Ministerium für Kunst und Wissenschaft NRW, Kunststiftung NRW, Landeshauptstadt Düsseldorf.
avec le soutien du Ministère de la Culture – Direction générale de la création artistique.
remerciements particuliers à Marie-Thérèse Allier de La ménagerie de verre à Paris, Tiago Guedes du Teatro Municipal do Porto, Ludger Schnieder du Theater im Pumpenhaus à Münster, Bettina Masuch du tanzhaus nrw à Düsseldorf, Claude Ratzé from La Bâtie – Festival de Genève, Zvonimir Dobrović du Queer Zagreb, Jean-Paul Montanari de Montpellier Danse, Festival d’Automne à Paris and agnès b.

Imagined by his faithful dancers under the lead of Emmanuel Eggermont and Luca Giacomo Schulte, here is an evening of meticulous rituals, minuscule moments, suspended beauties. An homage to Raimund Hoghe, who passed away in 2021, poet-choreographer often invited to Geneva.

Raimund Hoghe, Marion Ballester La Valse © Rosa Frank