Aurélien Dougé

Aux lointains

ve 30 — ma 3 septembre
ve 21h, sa 17h, di 20h, lu-ma 19h
60'

Au plateau, un corps imprégné de paysages et traversé de réminiscences. Interprété par Aurélien Dougé, conçu en collaboration avec la chorégraphe Cindy Van Acker, le créateur sonore Rudy Decelière et l’éclairagiste Luc Gendroz, Aux Lointains est un solo. Il nous entraîne dans un monde invisible. Hyperprésent.

Création 2024
Coproduction du Pavillon ADC et de la Bâtie – Festival de Genève

Voir les carnets de création
inkorpercompany.com

Conception, espace et interprétation Aurélien Dougé — Chorégraphie Cindy Van Acker et Aurélien Dougé — Création sonore et interprétation Rudy Decelière — Création lumière Luc Gendroz et Aurélien Dougé — Régie plateau et lumière Mansour Walter — …

Solo d’Aurélien Dougé, co-écrit avec la chorégraphe Cindy Van Acker, le créateur sonore Rudy Decelière et l’éclairagiste Luc Gendroz, Aux lointains est presque un portrait de l’interprète. Sur le plateau dépouillé, porté par la lumière, le silence et la résonance d’un orgue de continuo, le danseur convoque sa mémoire, joue avec les souvenirs et les reviviscences de trois voyages de recherche effectués entre 2022 – 2023 à New York, dans le Valais et au Japon. De ses itinérances et de son attention pour des choses simples et quotidiennes, Aurélien Dougé en tire une partition de gestes, de mouvements, de déplacements qui dépasse le discours, l’histoire ou l’anecdote. Une danse abstraire, habitée, qui se déploie sur le plateau et ouvre une brèche pour la contemplation et l’imaginaire. Quelques matériaux, glanés au cours des voyages viennent accroître l’expérience. Aux lointains est une plongée dans le visible et l’invisible, une ode aux apparitions et aux disparitions, un spectacle qui convoque la part sensible de chaque spectateur.ice.

 

RTS – la 1ère – Vertigo, 9 mai 2023, par Layla Shlonsky
À propos du projet Bruit, 2021
« (…)une marche guidée muette à vivre… les yeux fermés ! »
+ Ecouter l’émission : RTS – Vertigo

— Journal de l’ADC n°81, aoûr 2022, par Anne Davier
Interview autour de Hors-sol
« Rencontre avec un chorégraphe qui ne fait pas de diérence entre ce qui est conservé et ce qui est abandonné en répétition. Ni entre ce qui est per- formé et ce qui n’est pas performé en représentation. Tout ce qui a traversé le travail existe, vibre, hante. »
+ Lire la suite : Journal de l’ADC n° 81

Formé au Conservatoire National supérieur de musique et de danse de Lyon, Aurélien Dougé a été interprète pour différents Ballets en Europe. En tant qu’auteur, il mène une réflexion autour de nos rapports sensibles au temps, à l’espace, aux éléments et aux sons qui nous entourent. Au sein d’Inkörper (Genève), il développe une œuvre polymorphe à la croisée des arts scéniques et des arts plastiques. Minimaliste, son écriture travaille les attentions, les sensations et les imaginaires. Aurélien Dougé a notamment créé Mouvement d’ensemble en 2018, Bruit en 2021 et Hors-Sol en 2022. Ses productions sont aussi bien présentées dans des centres d’art que des théâtres ou des festivals internationaux.

 

Chargée de production et d’administration Mélinda Quadir-Mathieu — Chargé de diffusion et de développement Nicolas Chaussy — Production Inkörper —Coproduction Pavillon ADC – Genève, La Bâtie – Festival de Genève, Le Lieu Unique – Scène Nationale de Nantes, CNDC – Angers, Centre des Arts de Genève — Soutiens Département de la culture et du sport de la ville de Genève (Bourse d’aide à la création 2022), République et Canton de Genève (Bourse de recherche 2022), Pro Helvetia Fondation suisse pour la culture, Ernst Göhner Stiftung, Fondation Leenaards, Fonds Mécénat SIG, FEEIG – Fonds d’encouragement à l’emploi des personnes salariées intermittentes genevoise — Accueils en résidence Pavillon ADC – Genève, La vie brève – Théâtre de l’Aquarium  –  Paris, Le Centquatre – Paris, Le Pacifique – CDCN Grenoble Auvergne-Rhône-Alpes, Le Lieu Unique – Scène Nationale de Nantes, CNDC – Angers, CND – Centre national de la danse – Pantin

On stage, a body filled with landscapes, passed through by reminiscences. Danced by Aurélien Dougé, conceived in collaboration with choreography Cindy Van Acker, sound artist Rudy Decelière and light designer Luc Gendroz, Aux Lointains is a solo. It sweeps us off to an invisible world. Hyperprésent.

© David Gallard