Ceylan Öztrük

Orientalien

je 22 & ve 23 sept à 20h / pièce de groupe
durée 60' RESERVER OU ACHETER

Comment le fait d’être perçu-e différent-e oriente-t-il le corps ? Cette question d’Orientalien est déposée dans une forêt de miroirs flottants, déréalisants. Réponses de Ceylan Öztrük par la danse et par les mots, par l’autofiction et par la théorie.

Création 2020 / Gessnerallee (Zurich)
Dans le cadre de Dance First Think Later – rencontre entre danse et arts visuels – qui a lieu du 15 septembre au 9 octobre au Pavillon et au Commun. Programme complet sur artasperto.ch

À FAIRE ENSEMBLE
— ve 23 sept : atelier d’écriture animé par Manon Reith

L’artiste Ceylan Öztrük aime désamorcer le sur-pouvoir de ce qui se donne pour la normalité. Son approche scénique multidisciplinaire cherche à ouvrir les possibles, à interroger les lieux communs pour plus de liberté et de nuance.

Créée à la Gessnerallee à Zurich en 2020, Orientalien prolonge la précédente conférence-performance de Ceylan Öztrük, Oriental Demo, qui s’intéressait à la danse du ventre en tant que représentation orientalisée du corps. En plongeant à nouveau dans les racines, les acceptions et les connotations des mots orient et orientation, la danseuse examine la condition d’étranger, d’oriental et d’autre (the aspects of being an alien, being an oriental and being an other).

Cette enquête parlée-dansée est déposée dans une forêt de miroirs flottants qui déréalisent l’espace. La pièce fait appel à l’autothéorie, une manière de mêler intimement  anecdotes personnelles ou actions incarnées avec des fragments théoriques, historiques, philosophiques,  sociologiques… Ce qui permet à la fois d’esthétiser la théorie et de politiser la danse.

Née en 1984 en Turquie, Ceylan Öztrük vit et travaille à Zurich depuis 2016. Formée à l’Université des beaux-arts Mimar Sinan d’Istanbul, puis à l’Académie des beaux-arts pour les pratiques artistiques post-conceptuelles de Vienne, elle a enseigné à la faculté des beaux-arts de l’Université d’Anadolu, ainsi qu’à l’école d’art contemporain Villa Arson en France et à l’université d’Anadolu à Eskisehir. Son travail examine les aspects normatifs de la production de savoirs et vise à interrompre les flux d’informations dominants par des parasitages multidisciplinaires.

conception, réalisation, scénographie, performance Ceylan Öztrük
performance Schirin Ghazivakilli
collaboration conceptuelle Felizitas Stilleke
conseil dramaturgie Mona De Weerdt
conseil chorégraphique, design sonore Manuel Scheiwiller
costumes et stylisme Laura Beham & Angela Thurnherr
lumière, technique, collaboration à la scénographie Iris Rohr
production Oliver Roth
œil extérieur Teresa Vittucci
traduction Miriam Laura Leonardi
édition du texte Merve Ünsal
arrangement musical Leilaa Moon
coproduction Gessnerallee Zürich

How does being perceived as different orient our body? This question at the heart of Orientalien is articulated in the midst of a forest of floating, derealising mirrors. Ceylan Öztrük answers through dance and words, auto-fiction and theory.

Ceylan Östrük - 2022
© Flavio Karrer