Cie Non Nova — Phia Ménard

L'après-midi d'un fœhn

me 15 fév à 15h30
durée 40'
solo — spectacle tout public dès 4 ans RESERVER OU ACHETER

Une marionnettiste qui ne touche pas ses marionnettes mais manipule l’air pour leur donner forme et vie. L’après-midi d ’un fœhn est un poème visuel de Phia Ménard, une parabole venteuse et virtuose.

Interprétation Cécile Briand — Direction artistique, chorégraphie et scénographie Phia Ménard — Composition et diffusion des bandes sonores Ivan Roussel d’après l’œuvre de Claude Debussy — Création lumière Alice Rüest — Régie lumière Michaël Cousin — Création de la régie plateau et du vent Pierre Blanchet — Conception de la scénographie Phia Ménard — Construction de la scénographie Philippe Ragot assisté de Rodolphe Thibaud et Samuel Danilo — Diffusion des bandes sonores Ivan Roussel — Régie plateau et du vent Manuel Menes — Costumes, accessoires Fabrice Ilia Leroy — Photographies Jean-Luc Beaujault — Co-directrice, administratrice et chargée de diffusion Claire Massonnet — Régisseur général Olivier Gicquiaud — Assistante d’administration et de production Constance Winckler  — Chargée de communication Justine Lasserrade 

Comme VORTEX, L’après-midi d’un foehn fait partie du Cycle du vent de la Cie Non Nova. Un travail que Phia Ménard mène depuis plusieurs années, autant artisanal que scientifique, sur ce qui peut s’inventer d’artistique avec l’air pris comme décor, adversaire, partenaire, allié, complice. Voilà donc une féérie visuelle qui place un-e marionnettiste dans une arène entourée de ventilateurs. Le souffle tourbillonne. Il est imprévisible, demande de jouer et de s’adapter. Manipulant très simplement quelques accessoires, parapluie, bande adhésive, canne, ciseaux, l’interprète fait lever toute une cosmogonie : d’étranges abstractions qui racontent une histoire différente de soir en soir et que chacun-e reçoit différemment. Une parabole joyeuse, stupéfiante, capable de faire danser, de manière imprévisible, de petits être faits de sacs plastiques. Pour tous les publics.

Formée en jonglerie, Phia Ménard a également suivi des formations en danse contemporaine, en mime et en jeu d’acteur-ice. Elle fonde sa propre compagnie Non Nova, en 1998. Elle y développe avec son équipe un travail scénique qui remet en cause l’image spectaculaire de la jonglerie, a profit de nouvelles relations avec le public. En 2008, elle lance le projet ICE :  injonglabilité complémentaire des éléments, étude des imaginaires de la transformation à travers des matériaux naturels. Elle a reçu de nombreux prix et voyagé partout dans le monde avec ses créations. 

Coproduction et résidence La Comédie de Caen, centre dramatique national de normandie, La brèche – Centre des arts du cirque de Basse-Normandie – Cherbourg, Festival Polo Circo – Buenos Aires (avec le soutien de l’Institut Français) Coproduction EPCC-Le Quai, Angers et le réseau européen IMAGINE 2020 – Art et Changement Climatique, Scènes du Jura, scène conventionnée « multi-sites », La Halle aux Grains, scène nationale de Blois, Cirque Jules Verne – Pôle Régional des Arts du Cirque – Amiens, le Grand T – scène conventionnée Loire-Atlantique – Nantes, Théâtre Universitaire – Nantes, l’Arc, scène conventionnée de Rezé, Parc de la Villette – Paris et La Verrerie d’Alès en Cévennes/Pôle National des arts du Cirque Languedoc-Roussillon. Résidence Les Subsistances 2010/2011, Lyon, France.
Avec le soutien du Théâtre de Thouars, scène conventionnée en collaboration avec le Service Culturel de Montreuil-Bellay, le Grand R – scène nationale de La Roche-sur-Yon et Le Fanal – scène nationale de Saint-Nazaire.

La Compagnie Non Nova – Phia Ménard est conventionnée et soutenue par l’État – Préfet de la région des Pays de la Loire – direction régionale des affaires culturelles, la Ville de Nantes, le Conseil Régional des Pays de la Loire et le Conseil Départemental de Loire-Atlantique. Elle reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas et de l’Institut Français.

La compagnie est implantée à Nantes.

La Compagnie Non Nova – Phia Ménard est artiste associée à Malraux scène nationale Chambéry Savoie et au TNB, Centre Européen Théâtral et Chorégraphique de Rennes.

A puppeteer who never touches her puppets but works the air around them to give them form and bring them to life. L’après-midi d’un fœhn is a fantasy by Phia Ménard, a windy and virtuous parable.